Volet socio-culturelles

L’Ambassade met l’accent sur le développement de la diplomatie culturelle en procédant à la mise en valeur du patrimoine culturel béninois matériel et immatériel.
Ceci dans le but de donner une visibilité à notre pays sur la terre italienne.
Dans ce cadre, un certain nombre de projets à caractère culturel sont en cours de finalisation avec la partie italienne.

PROJET ORPHEE
MODULE 01 - RECITATION
du 23 Septembre au 11 Novembre 2018

LE BENIN ET L’ITALIE LANCENT UNE NOUVELLE FORME DE DIPLOMATIE CULTURELLE

Huit jeunes béninois et huit jeunes italiens de 25 à 35 ans ont été les protagonistes du premier module de l’INITIATIVE ORPHEE, une plateforme de dialogue artistique interculturel où ces jeunes talents des deux mondes se sont retrouvés pour un échange formatif. Celle qu’ils ont vécue est une expérience de grande valeur artistique et didactique : au cours de ces 50 jours de formation en récitation, ils ont expérimenté des nouvelles formes d’inclusion et dialogue, accompagnés par des enseignantes et experts du spectacle des deux Pays, comme le Professeur Akoha, Président du Conservatoire des Danses Cérémonielles et Royales du Bénin, les chanteurs et compositeurs Francis Edia et Olga Faure, les metteurs en scène Italiens Riccardo Sinibaldi, Lorenzo D'Amico De Carvalho et Alessio Pizzech, le dramaturge Gian Maria Cervo et le Maître de Musique Franco Eco.

LE DEPART DU PROJET ARTISTIQUE DE COLLABORATION ENTRE LE BENIN ET L’ITALIE A VITORCHIANO

LE DEPART DU PROJET ARTISTIQUE DE COLLABORATION ENTRE LE BENIN ET L’ITALIE A VITORCHIANOAprès leur arrivée à l’aéroport de Rome-Fiumicino le 23 septembre 2018, les jeunes ont étés transférés dans l’après-midi à Vitorchiano, un petit village non loin de Rome, où ils ont rencontré pour la première fois les jeunes italiens. Ils se sont entendus immédiatement !

LE DEPART DU PROJET ARTISTIQUE DE COLLABORATION ENTRE LE BENIN ET L’ITALIE A VITORCHIANOAvec la puissance du langage universelle de l’art, les deux groupes ont commencé leur travail de formation en récitation avec leurs professeurs : bien que l’obstacle de la langue soit une difficulté concrète, les jeunes ne semblaient pas s’en préoccuper.

« La façon de dire les choses est différente, mais celle de les penser est la même » (Charrelle, 33 ans, jeune talent béninoise.)

Les talents italiens, habitués à respecter certaines règles théâtrales, ont apprécié l’approche béninoise à la récitation et aux arts en général : les béninois se laissent transporter par leur énergie intérieure, au pur instinct qui les mène toujours dans la bonne direction. Il s’agit d’une technique très stimulante que les italiens ont prise en exemple.

Par contre, les talents béninois ont beaucoup travaillé sur le style, la mémoire et sur l’utilité de débuter une activité artistique par des exercices de relaxation et l'étude du profil psychologique des personnages.

« ORPHEE ET EURYDICE. UN ETUDE AFRICAINE »: LE PREMIER MODULE DU PROJET ITALO-BENINOIS S’EST TERMINE AVEC UN SPECTACLE

Pour conclure leur résidence artistique à Vitorchiano, le groupe béninois a mis en scène le spectacle théâtral et musical “Orphée et Eurydice. Une étude africaine”. Dirigé par le Maître Franco Eco avec la collaboration des chanteurs-compositeurs Madame Olga Faure et Monsieur Francis Edia, le spectacle a proposé une interprétation musicale du mythe d'Orphée. Contrairement aux performances précédentes, les talents béninois ont pu jouer le rôle qui leur convient le mieux. Daniel et Berthauld, avec les percussions du rappeur Germain Jr., ont animé la musique de fond du spectacle. La narration du mythe a été confiée aux aptitudes de récitation de Charrelle et Espoir, alors qu’Estelle a joué le rôle de la prêtresse voudoun qui était chargée de diriger la cérémonie funèbre d’Eurydice avec son chant. Les rôles des personnages du dieu Hadès, Orphée et Eurydice ont été respectivement joués par le chanteur-compositeur Monsieur Francis Edia, Madame Olga Faure et Julia. A la fin du spectacle une jam session a eu lieu, suivie par une synthèse poétique récitée par le slameur Nasser. La cérémonie s’est terminée avec les remerciements des jeunes au staff de Quartiers des Arts, qui les a accueilli et formés, et à Son Excellence Evelyne Togbe-Olory, Ambassadeur du Bénin.

« Je suis heureux que mes compatriotes puissent avoir l'occasion d'exporter la musique et l'art de notre pays, ici en Europe. » (Francis Edia, chanteur et compositeur béninois)

ORPHEE ET EURYDICE. UN ETUDE AFRICAINE

VERS LE MODULE 2

Nos jeunes talents béninois sont rentrés au Bénin le 10 Novembre2018, satisfaits et prêts à partager avec leurs amis restés au Pays, les compétences qu’ils ont acquises.

« Lorsque nous rentrerons au pays, nous rentrerons chez nous avec un bagage artistique encore plus riche. Deux cultures différentes désireuses d’échanger des connaissances, pour sortir de cette expérience améliorées et satisfaites de ce qui a été appris. » (Estelle, 34 ans, jeune talent béninoise)

« La plupart des Italiens avec lesquels nous avons dialogué nous ont fait comprendre comment l’Italie, le Bénin et le reste du monde appartiennent à la même terre. » (Nasser, 27 ans, jeune talent béninois)

Le Bénin dans ses rythmes à Crotone!

Au cours de la soirée sans frontières le 28 mars 2018 au Festival de l’Aurore dans le sud de l’Italie, la culture Béninoise a été mise en valeur à travers ses rythmes expressifs au Théâtre Apollo de Crotone.

Le Bénin dans ses rythmes à Crotone

Il s’agit des premiers résultats du partenariat culturel entre l’Ambassade du Bénin à Rome et le Festival de l’Aurore du Maestro Franco Eco, Directeur dudit festival. Ce fut l’occasion pour les spectateurs du Théâtre Apollo d’admirer et d’apprécier la merveilleuse chorégraphie des jeunes béninois formés pour la circonstance au sein de la communauté béninoise en Italie.

L’ambassade était représentée à cet évènement par le Consul Honoraire du Bénin à Naples et le Premier Secrétaire chargé des affaires consulaires et de la communauté. Cet événement qui a permis au public italien de découvrir une facette du Bénin, mérite d’être pérennisé en vue du rayonnement de notre pays; cela qui nécessiterait un encadrement continu des jeunes béninois de la diaspora en Italie, pour de plus belles prestations au cours des prochaines éditions.

Le Bénin dans ses rythmes à Crotone
Accéder à l'ambassade